Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

communication facilitée - Page 5

  • le premier jour

    Je suis en vacances ma sœur m'a offert un carnet de vacances pour mettre chaque jour une photo des mots ou un dessin aujourd'hui la photo du carnet.

    752750287.JPG

    Cette journée commence bien et je suis heureuse pas de départ lointain pas de sacs valises et autres contenant pour glisser dans la voiture ... pour être dans mon lieu de vacances juste sortir par une porte et entrer chez moi.

    J'ai même mon synthétiseur une merveille où je peux pointer des sons sur le clavier en écoutant j'ai aimé ces sonorités mêlées au hasard de mes doigts mes oreilles étaient en joie d'entendre ce que ma sœur appelle une improvisation un enregistrement pourrait être réalisé pour vous pendant les vacances.

    Ma sœur aussi est en vacances et elle ne me quitte pas nous allons être complices pendant ces jours ensemble complices pour pointer des sons pour pointer des mots pour mettre des couleurs sir les murs.

    Et nous avons imaginé préparer des desserts mais pas ceux des livres trop compliqués non ceux de notre imagination avec des mélanges harmonieux de saveurs et de couleurs.

    Vacances cette année vous avez compris que ce mot ne me met pas en colère mais qu'il m'annonce rires joie et douceurs du goût.

    Des vacances de rêve pour moi.

  • en réponse à un commentaire

    Naik me demande comment je peux revenir en arrière lors d'une lecture de livres de textes je ne peux pas.
    Pour vraiment apprécier une lecture je dois écouter plusieurs fois ce qui permet d'entendre de nouveau et de retenir les passages qui font réfléchir les morceaux qui résonnent dans ma tête les mots qui font écho à mes préocupations et d'entendre de nouveau l'ensemble ne gêne pas on suit le narrateur dans son raisonnement on suit son idée avec lui on chemine ensemble lui par des mots écrits que j'entends moi par l'écoute.

    Mais j'ai aussi capacité d'écoute il me faut calme et silence pour être bien et suivre la lecture dans cacophonie ou bruit je me déconcentre et cherche plus à connaître l'origine du bruit à écouter conversation et je suis sortie de mon écoute.

    Dans l'atelier de mon village c'est morceau de livre qui sont lus avec au début le résumé intéressant et là j'écoute sauf quand le rire me prend d'un mot entendu ou si je ne suis pas d'accord avec ce que j'entends

    Merci Naik par le commentaire de me donner occasion de préciser des moments de vie que je ne pense pas à expliquer car ils sont pour moi le quotidien et évident.

    J'aime expliquer pour que les personnes comme moi soient mieux comprises.

  • les vacances arrivent

    La semaine prochaine je suis en vacances et je vais quitter mon village pour de nombreux jours les vacances sont pour moi vite arrivées c'est je l'ai dit déjà un moment où mes repères explosent où j'ai l'impression d'être hors du temps mais heureusement pas de départ lointain cette année les vacancs seront dans mon appartement à recevoir du monde à égailler les murs de peintures que je réaliserai à remplir l'espace de notes de musique soit sur cd soit que je produis avec mes mains sur le synthétiseur.

    Peut être des sorties exeptionnelles ma soeur n'a encore rien prévu mais elle est maligne et saura trouver le lieu à voir l'escapade à faire absolument.

    Des vacances que je ne redoute pas trop pour toutes ces raisons.

    Je réfléchis à un carnet de vacances où je raconterai le fait du jour accompagné d'une photo peut être.

    Des mots légers perdus dans le temps des vacances.

  • Des livres

    Moi j'ai entendu un philosophe parler de la vie il s'appuit sur les écrits de philosophes anciens mais situe son intervention dans le monde d'aujourd'hui c'est toujours impressionnant pour moi cette écoute de penseurs car cela m'apporte mots et idées pour réfléchir c'est Luc Ferry pour ceux qui l'ont lu ou entendu il parle comme dans une conversation entre amis de la vie de la mort de la religion de Dieu mêe s'il ne croit pas à son existance une ouverture d'esprit qui me plait car il reste ancré dans la vie réelle.

    J'aime l'écoute des livres ces mots bout à bout comme ceux que je pointe sur mon clavier et qui forment pensées idées.

    Dans mon village il existe un atelier de lecture je me délecte lors de la lecture et les livres sont très variés dans leur style ça me fait découvrir d'autres écrivains et on partage tout de suite réactions sur le texte entendu pas facile pour moi qui ne peux pas nuancer ma réponse mais j'aime quand même partager avec les autres.

     

    Joie de l'écoute des mots les vôtres dans vos commentaires sont passionnants et je reconnais le texte avant d'entendre le nom du signataire alors à vos claviers et comme moi j'ai plaisir à pointer pour vous faire connaître ma vie mes idées mes pensées mes réflexions mon regard sur la vie vous aussi écrivez encore et encore des commentaires pour partager avec moi.

     

     

  • Un pays étranger

    Un pays étranger pour moi c'est inconcevable on m'explique que le langage est différent que la vie est différente que la culture musique art pictural est différente moi je pense qu'il s'agit d'hommes et de femmes comme moi ou vous avec des besoins vitaux comme moi et avec des pensées comme moi des rêves aussi des projets.

    Mais Russie en roulettes explique la vie en Russie et c'est différent je constate ils ne mangent pas comme nous le regard porté sur la vie est autre qu'ici.

    Alors grâce à ce bloggeur j'imagine d'autres mondes où je pourrais aller d'autres lieux que je pourrais voir mais je veux que cela reste un rêve car les voyages sont épuisants et j'aime avoir des repères ailleurs je les perdrais tous et même ma soeur si elle m'accompagnait serait perdue dans le langage les transports la vie du quotidien.

    Mais l'imagination me permet d'être ailleurs sans quitter mon village et même si je suis dans l'erreur peu importe mon rêve me permet d'échapper un instant au quotidien et c'est moment de rêve que je voulais partager avec vous.

    Ce billet c'est la fête de notre pays qui me l'a indiqué fête que je ne peux pas ignorer car les pétards bruyants me font sursauiter à chaque instant depuis ce matin.

     

     

  • Des souvenirs affluent

    Ma soeur me prête son dernier jouet pour pointer ce billet il est doux à mon doigt et le clavier est petit je n'ai pas obligation de galopper d'un bout à l'autre du clavier je peux pointer à grande vitesse presqu'aussi vite que le train dans lequel j'étais pour aller à Pen Bron.

    Ma soeur elle aime les ordinateurs elle les trouve beaux moi je les aime parce qu'ils me permettent de pointer des kilomètres de mots bout à bout pour que mes pensées se transcrivent sur l'écran et que chacun intéressé puisse le lire et le lire encore moi j'ai plaisir à pointer mes mots parce que je n'ai pas de langage oral alors dès qu'une main me soutient au dessus d'un clavier je pointe et les mots s'échappent de mon doigt tels des éclairs lors d'un orage tels des vagues de l'océan encore plus fort encore plus vite bien sur l'idéal serait de ne plus passer par le doigt et le clavier ma soeur m'a dit que la pensée pouvait être reconnue par un ordinateur et s'écrire seule mais c'est expérimental et nécessite un casque d'électrodes sur la tête.

    Moi quand j'étais petite on me mettait des électrodes et on mesurait mon cerveau son activité j'entend encore mes cris de peur de cet objet sur ma tête alors je préfère attendre et continuer de pointer ma vie sur un clavier ma pensée s'y exprime avec toutes les nuances que je veux mon vocaéulaire s'enrichit encore car j'écoute plus ceux autour de moi j'écoute des livres lus et j'entends aussi vos commentaires.

    J'explique mon idé avec ce billet les découvertes scientifiques sont parfois merveille mais pour les tester il ne faut pas oublier notre vécu petit enfant et les souvenirs douloureux qui peuvent être associés.

    Ma tête est emplie de cheveux et non d'électrodes et pourtant je vous dit ici ma vie je peux le faire sans les sciences le modernisme est le nouveau jouet de ma soeur.

    Et je termine comme j'avais commencé une boucle de morceau de vie dans laquelle mes souvenirs sont apparus mélangé à ce petit ordinateur très joli moins performant que le mien mais c'est normal.

     

  • chez Bertrand

    Hier j'ai été manger dehors sous la pluie mais heureusement abritée par un préau c'était notre atelier de communication facilitée il manquait quelques personnes mais nous étions quinze je l'ai entendu pour mettre le couvert.

    Un atelier champêtre chez Bertrand où sa maman nous a accueilli sous l'orage mais avec un sourire.

    Je veux expliquer un atelier de communication facilitée nous les personnes handicapées mutiques nous sommes installées autour de la grande table devant un ordinateur Bertrand notre animateur  pose sa question le sujet de réflexion et des mains viennent soutenir la notre pour nous permettre de pointer nos mots j'ai dit des mains car nombreux sont les facilitants autour de nous puis c'est la lecture des réponses puis c'est le remue-ménage des facilitants qui changent de place c'est pour que chacun puissent pratiquer mais nous on reste à notre place et on attend impatiemment le thème suivant pour pouvoir encore nous exprimer c'est bazar mais que c'est un moment intéressant.

    Pouvoir écrire sur des thèmes variés sur les sujets proposés est toujours surprise agréable il peut que le sujet ne passionne pas alors on le dit et il est modifié mais c'est rare.

    L'intérêt c'est que les facilitants pratiquent mais pour nous c'est savoir qu'il y a de plus en plus de personnes à notre écoute et susceptibles de soutenir notre main au dessus d'un clavier pour que notre pensée jaillisse en mots sur l'écran et qu'ils puissent être lus à haute voix par ceux qui peuvent.

    Moi je n'aimais pas les débutants ils sont sourds mais j'ai mesuré l'importance d'augmenter le nombre de facilitants et maintenant je donne volontiers ma main à tous et c'est bonheur de sentir mon doigt galoper sur le clavier la main soutenue par une autre main à mon écoute.

    Pour remercier tous ceux qui viennent en facilitants à l'atelier je vais les nommer ici Bertrand notre animateur Annie Mary Elisabeth qui s'appelle comme moi Tasie Bernadette Jean Noël Agnès ma soeur maman Anne Axelle Fabienne Yves-Armel Mathilde Sylvie Jean-Yves et Anthony qui nous fait tous craquer de joie.

     

    Et j'ajoute des extraits que j'ai choisi pour montrer en réel :

     

    Thème : instrument de musique avec Bertrand

    ... avec ma flûte magique je ferai en sorte que chaque note soit comprise par tout le monde....

     

    Thème : le doute avec Annie

    ... le doute est un sentiment très humain comment ne pas douter avec les limites de notre corps mais dépasser ces doutes c'est aller vers les profondeurs de notre être...

     

    Thème : présent avec Bernadette

    ... présent ça peut être u cadeau joie de recevoir joie de donner signe d'amitié ...

     

    Thème : écoute d'une improvisation de musique avec Jean-Yves

    ... impressionnant ça me laisse toute hébétée d'avoir réussi à créer une telle musique...

     

    Thème : respect avec Marie

    ... je suis dans le respect des autres mais peu de gens respectent réellement ma différence...

     

    Thème : arbre de vie avec Anthony

    ... en cette saison de couleurs et de chaleur le sujet est bien trouvé l'arbre de vie que je suis...

     

     

  • Echo de mes mots

    Ma complice de sœur vient de me faire un cadeau un tout petit appareil avec une voix machine je peux pointer ce que je veux et ma voix machine lit le texte l'intérêt c'est la taille qui permet de le mettre dans mon sac derrière mon fauteuil il n'enregistre pas ce qui est aussi intéressant pour les conversations car pas besoin de mémoriser ces textes.

    1936356679.JPG
    L'appareil est visible ici : http://www.erocca.com/ (MoilasoeuràMoije)


    Et aussi il y a des images des symboles avec des phrases préparées celles existantes ne sont pas adaptées vraiment mais l'été nous préparerons images et textes pour moi et je pourrai l'emporter dans mon village en espérant que chacun des salariés voudra bien m'aider à progresser avec cet appareil.

    1954131116.JPG

    Il s'appelle écho et je félicite celui qui a découvert ce nom adapté à la fonction c'est l'écho de mes mots pointés sur le clavier mais aussi l'écho de mes pensées dans mon village il sera l'écho de mes images traduites en phrases construites un début pour prouver ma pensée.

    Les images seront mises sur la toile et je suis contente d'imaginer qu'elles pourront être utiles à d'autres comme moi dont l'imagination est moins fertile ou plus jeune et avec moins d'expérience c'est une idée intéressante ce partage pour une communication à la fois personnalisée mais aussi partagée.

    Echo de mes mots j'aime entendre ta voix écho de mes mots c'est comme cela que je te nomme et je redis que ma complice de sœur est maligne pour dénicher les trésors qui facilitent mon quotidien qui me permette d'être plus autonome.

    Echo de mes mots vient dire merci bien fort à ma sœur.

  • J'ai osé

    463991179.jpg

    Je suis chez ma sœur fatiguée d’une escapade inimaginable j’ai fêté la joie j’ai fêté la nuit j’ai fêté les copains.

    Inimaginable mon escapade j’ai dormi sous une tente j’ai été sur un bateau sur l’océan j’ai pris le train grande vitesse j’ai peu mangé peu bu mais pas d’importance ma tête est emplie de souvenirs d’images qui vont me tenir compagnie longtemps.

    J’ai eu peur aussi de certaines manipulations hasardeuses mais aujourd’hui je repose mon corps fatigué et je repasse sans cesse des images des moments vécus.

    Je ne peux pas raconter je ne veux pas raconter le détail mais simplement dire merci à tous ceux qui ont fait que mon escapade soit possible je leur dit merci car j’ai osé grâce à eux sortir de mes repères familiers j’ai osé dire je veux partir j’ai osé me prouver que je pouvais que j’avais l’audace de réaliser l’inimaginable.

    La fatigue qui noue mon corps va partir et resteront des moments exceptionnels de ma vie.

    Loin de ma famille entourée de professionnels connus et d’autres personnes inconnues j’ai vécu d’intenses émotions certaines terrifiantes certaines de sérénité.

    Mon billet est désordonné je voudrais tant expliquer ce sentiment qui m’envahi j’ai osé et je suis fière d’avoir osé ce dépassement même s’il me plombe de fatigue même si j’ai joie de retrouver repères et espaces connus et retrouver rythme du jour et de la nuit.

    J’ai osé.

     

  • Photos reçues de Bretagne par MoilasoeuràMoije

    1659545981.jpg
    L'arrivée au Croisic

    59706254.jpg
    L'installation à Pen Bron